Une BD en cailloux

Sur le chemin, peut-être en route vers Calais, nous avons rencontré Jabl Safoon qui ramassait des petits cailloux. Au long de son périple depuis Latakia en Syrie, il méditait sur les souffrances du monde qui étaient les siennes et sur l’espoir d’un bonheur futur.

Il décida un jour de raconter tout cela avec ses cailloux et il confectionna des petits tableaux. Des scènes de déportation, d’esclavage, de famine, de guerre. Les blessures, la solitude, la dépression mais aussi l’espoir de retrouver une communauté, une mère, une épouse, un enfant. Danser et rire à nouveau.

Cela ne rejoint-il pas la grande espérance qui anime les chrétiens au temps de Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *